logo Compétences plus

Journée internationale des droits des femmes

En ce 28 février 2022, nous avions une question à vous poser. 

Saviez-vous ce qu’il se passait 113 ans en arrière ? Non ce n’était pas une année bissextile, ce serait trop facile comme devinette!

À deux semaines de la journée dédiée aux droits des femmes, nous voulions vous en dire plus sur l’origine de ce mouvement.

C’est là que vous me répondez, « tout à commencé un 28 février ?! »

Et bien presque ! C’est le 28 février 1909 aux États-Unis qu’a été instauré « The National Woman’s Day », la journée nationale des Femmes.

 

Petite histoire …

Cette journée est le résultat du combat de deux américaines : Elizabeth Cady Stanton et Lucretia Mott qui en 1840 sont confrontées à l’interdiction pour les femmes de prendre la parole durant une convention contre l’esclavage. Indignées par cette situation, elles réunissent en 1948 à Seneca Falls des centaines de personnes à leur convention pour les droits des femmes dans laquelle elle revendiquent des droits civils, sociaux, politiques et religieux pour les femmes. Cette convention s’achèvera par la signature du texte appelé : « La déclaration des sentiments » et sera la toute première convention de ce type aux Etats-unis qui marquera le début du mouvement féministe américain.

C’est en août 1910 que le mouvement prend un tournant mondial. Clara Zetkin une militante allemande et membre de l’Organisation internationale socialiste propose d’instaurer une Journée des femmes partout dans le monde.
Le but : rendre hommage aux mouvements en faveur des droits des femmes et les aider à obtenir le suffrage universel.
Il aura fallu ensuite 70 ans pour que cette cause soit reconnue à l’internationale !

Le 8 Mars 1977, les Nations unies officialisent la Journée internationale des femmes en invitant tous les pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes.

 

En France, cette journée devient officielle en 1982.

 

Le 8 mars 1982 est marqué par de nombreuses manifestations dont le point fort est la réception donnée à l’Élysée et le discours du président de la république François Mitterrand. Il reçoit à cette occasion 450 femmes, qui représentent les milieux socio-professionnels et les associations. Il annonce plusieurs mesures en faveur des droits des femmes.

Cette journée est l’occasion de rappeler, sensibiliser et mobiliser l’opinion publiques au sujet de l’égalité entre les femmes et les hommes, mais aussi de faire le point sur ce qui a été fait et ce qui reste à faire sur la place des femmes au sein de la société, et de célébrer les femmes qui ont eu un impact sur notre société.

Chez Compétences plus, nous sommes fières de montrer notre engagement et reconnaissance face aux combats et exploits qu’ont menés ces femmes durant toutes ces années.
Parmi ces femmes, nous avons sélectionné 3 icônes qui nous ont marqué et qui ont changé le monde et se sont battues pour faire valoir des droits auxquelles nous aurions jamais imaginé l’inexistence.

  • Kathrine Switzer :
    Est la première femme américaine à avoir couru le marathon de Boston en 1967, 5 ans avant que les femmes ne soient officiellement autorisées à participer à ces compétitions. Elle porte le dossard 261. Lors de la course un des organisateurs du marathon tente de la stopper et de lui arracher son dossard, sans succès. Finalement, Kathrine Switzer est disqualifiée et suspendue par la fédération américaine d’athlétisme qui s’obstine à interdire aux femmes les courses sur route. C’est grâce au combat qu’elle a mené, que se déroule en 1984 le premier marathon olympique féminin aux jeux olympiques de Los Angeles.
  • Margaret Hamilton :
    Elle est la femme qui a offert la lune à l’homme. En effet elle a joué un rôle décisif dans l’aventure qui a conduit l’Homme à faire ses premiers pas sur la Lune en 1969.
    Cette informaticienne et mathématicienne américaine était chargée du logiciel de guidage qui a permis de se rendre sur la Lune lors de la mission Apollo 11. Lorsque des problèmes sont survenu pendant la mission Apollo, Margaret Hamilton a réussi à les résoudre. L’atterrissage sur la lune n’aurait pas été possible ou aurait été beaucoup plus difficile que prévu sans elle. Elle fait partie des femmes iconiques ayant marqué l’histoire spatiale des Etats-Unis.
  • Simone Veil
    En 1974, Simone Veil est nommée Ministre de la santé, et chargée de défendre la loi d’interruption de grossesse (IVG), qui entre en vigueur en 1975. 4 ans plus tard, elle devient la première femme présidente du Parlement européen.
    Féministe et humaniste elle se consacre à la mémoire de la Shoah et à la défense de la cause des femmes à travers le monde.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pocket
Partager sur email

A lire aussi...